Le chien guide : Pour qui ? Pourquoi? Et comment ?

Le traitement d'une demande de chien guide comprend une analyse des contraintes psychosociales et une étude technique.

L'ensemble se base sur des considérations physiques (santé, taille, endurance…), psychiques (entendement, battance…), environnementales (accord des cohabitants…) et utilitaires (à quoi et dans quelles conditions servira le chien…).

On insiste sur le positif de la situation.

On établit un état de départ permettant plus tard une estimation des résultats.

Un traitement éventuel des lacunes ayant des répercussions en mobilité est amorcé, traité par des professionnels spécialisés ( aide à la mobilité, utilisation de la canne,....) afin de faciliter au mieux l'utilisation future du chien guide.

L'acceptation d'une demande se veut indépendante d'influences philosophiques ou d'un subside officiel.

L'écolage du couple homme/animal est primordial.

Des séances préparatoires permettent au candidat de se familiariser avec l'un ou l'autre guide suffisamment avancé, et avec le harnachement, les gestes de base et les mots.

Un stage, de deux à trois fois cinq jours, réunit maître et chien lorsqu'ils sont prêts. En compagnie du moniteur, ils vont apprendre à devenir une équipe autonome, à connaître leur quartier et leur environnement propre.

 

La durée de chaque période est adaptée aux performances et aux attentes particulières de chaque équipage utilisateur-chien.

Deux à trois mois après le stage, des professionnels certifient la qualité des prestations à l'occasion d'un parcours public de présentation.

Le candidat devient propriétaire de son chien sous réserve de bons traitements, d'utilisation effective, d'une préemption en cas de séparation forcée et  il est libre de le restituer auparavant s'il ne répond pas à ses attentes.

Chaque année, l'asbl fait le point avec l'utilisateur sur l'évolution de la vie et du travail du chien.

Les problèmes éventuels sont étudiés et les remises à niveau sont effectuées
L'utilisateur de chien guide a priorité pour le remplacement de son chien s'il le perd inopinément.
En fin de carrière, lorsque le chien doit être mis à la retraite, l'asbl  prépare une transition vers un nouveau chien guide.
Bien entendu l'asbl se charge également du suivi vers un nouveau foyer pour le chien méritant qui s'en va se reposer.
 

     

   

Vous désirez un contact avec l'asbl concernant votre recherche d'un chien guide : CONTACTEZ-NOUS

   

     

Témoignage Eric

 

Témoignage d'Eric à propos de son premier chien guide, Gouna, Golden retriever

Témoignage Louis Marie

 

Témoignage de Louis Marie qui relate ses expériences avec Jadis, Berger suisse , son troisième chien guide

Témoignage Aurélie

 

Témoignage d'Aurélie, jeune utilisatrice d'Ilmo, Golden retriever.